Sélectionner une page
RGPD illustration
Le RGPD appliqué depuis Mai 2018 en Europe est une directive visant à protéger les données personnelles de chaque individu. Ainsi, toute information qu’une entreprise possède sur un client, un collaborateur etc… doit être répertoriée et suivre la direction du RGPD. Pourquoi en parler sur ce blog ? Les métadonnées.

Outre les obligations habituelles auxquelles sont soumises les entreprises aujourd’hui, le texte du RGPD, qui reste très vague, pose la question des métadonnées. Bien que le terme n’apparaît pas dans le document officiel, une métadonnée reste une donnée qui peut permettre d’identifier une personne sur une photo ou une vidéo, l’auteur (photographe, chef opérateur), un réalisateur toussa toussa.

Il y a évidemment les métadonnées des fichiers vidéo mais dans les logiciels, nous créons aussi des métadonnées. Si nous créons des chutiers intelligents avec le nom d’une personne, un rôle sous FCPX, ou un simple mot clef qui constitue une information concernant un individu, alors cette donnée est soumise aux dispositions du RGPD.

Collecter ces données fonctionne de la même manière que quelconque autre donnée. Ces étapes sont décrites sur le site de la CNIL. Cependant, pour digérer tout ça plus facilement, il existe aussi le livre CHECKLIST LE RGPD POUR LES PHOTOGRAPHES ET VIDÉASTES rédigé par Joëlle Verbrugge et Martin LACOUR dont Mme Verbrugge a rédigé un article sur son blog “droit et photographie“. Ces deux avocats vous permettront de suivre étape par étape les démarches à faire pour être en conformité avec le RGPD.

extrait

Cinématographiquement…