Sélectionner une page

Le HDE est un nouvel encodage pour les caméras ARRI qui réduirait la taille d’un fichier ARRIRAW de 40%, sans perte (Lossless), pour n’importe quelle résolution de média, faisant passer les fichier .ari à .arx. Des exemples sont avancés par Codex montrant un fichier  passant de 20,9 Mo à 12,5 Mo ce qui donne, avec un produit en croix, une différence de 40,2%.

Codex précise que quand un fichier HDE est décodé, l’image résultante est exactement la même que sans cette compression supplémentaire bit pour bit et correspond parfaitement à l’image originale.

What is this that this is that this le High Density Encoding ?

Arri a présenté le HDE évoquant un gain de temps de production grâce à une taille fichier légèrement supérieur à celle du ProRes 4444XQ.

Ainsi pour du ARRIRAW OpenGate 3,4K dont une image pèse 11,26Mo pour un débit de 2,2Go/s (282Mbps) en 25fps, on obtiendrait grâce au High Density Encoding une image d’un poids de 6,76Mo soit un débit de 1,2Go/s (169Mbps) en 25fps une fois stocké puis encodé.

 

… Plaît-il ?

 « stocké puis encodé » ? Dans cet ordre ?!

Oui car si on épluche un petit peu tout ceci, les fichiers sont toujours enregistré en .ARI par les caméras. On imagine que si l’Alexa devait prendre en charge cet encodage, un changement de processeur et du reste serait nécessaire et que, par conséquent, l’énergie de la batterie serait sifflée bien plus rapidement ! Ce qui est promptement inacceptable sur un plateau.

Ainsi, les fichiers .ARI que vous possédez déjà peuvent être encapsulés en .ARX avec le High Density Encoding. Vous pouvez d’ailleurs tester la différence et télécharger des médias ici. Cependant, un boîtier Codex Capture Drive Box et le Device Manager seront nécessaires pour permettre aux rushes d’être stockés en HDE .ARX.

 

High Density Encoding

High Density Encoding en Post-Prod

Imaginons bien qu’un fichier plus compressé demande davantage de ressources à un ordinateur pour être lu. A cela Arri répond qu’un ARRIRAW OpenGate 4,5K peut facilement être encodée/décodée à 24fps sur un MacBook Pro moderne. Il s’agit ici de lecture et d’écriture, cela sera-t-il aussi fluide quand viendra le moment du montage, des FX, de l’étalonnage ? Sur le dernier Mac Pro avec 1,5To de RAM et des modules MPX en veux-tu en voilà certainement ! Mais ce sera peut-être un peu plus compliqué pour des productions de moins grande envergure dont les temps de rendus seront certainement allongés.

Pour le moment, le HDE .ARX n’est supporté que sur la suite Codex, Pomfort, Yoyotta, et les logiciels Daylight et Baselight de Filmlight.

 

Déjà en Application

Codex a publié un Case Study (disponible ici) relatant les exploits pour une première de ce codec sur une grosse production prochaine : Spiderman Far From Home. Des échanges internationaux entre Prague, Venise, Londres et New York furent bien plus rapides grâce à la taille de fichier ProRes tout en conservant la qualité ARRIRAW. 200To devaient être échangés et la récupération depuis les bandes LTO (et Dieu sait que c’est long) était bien plus rapide. Si le High Density Encoding n’avait pas été utilisée, cela aurait été certainement 280To qui aurait dû être transité.

 

Moi qui me suis déjà plaint d’un transfert de 3,5To…

Cinématographiquement…

macoscatalina maj
premiere pro Davinci resolve part 6
SGO
Arri Codex High Density Encoding
premiere pro Davinci resolve part 5
Mac Pro 2019
Loupedeck +
cinema sans projecteur
premiere pro Davinci resolve part 4
premiere pro Davinci resolve part 3
la différence entre le log et le flat
premiere pro Davinci resolve part2
Le nouveau Davinci Resolve 16
annonce NAB resolve 16
premiere pro Davinci resolve part1
Tangent Arc
Illustration article
Dailies Avid Resolve
Fusion Connect article
Article reactor fusion
illustration article jeux couleur
cinestyle technicolor
illustration RGPD
Media Composer Symphony 2018.12
article de noel
Legacy Medias
Montage une Anthologie (1913-2018)
Lumetri CC2019
illustration article egpu pro
illustration article
mise a jour de DaVinci Resolve 15.1.2