Sélectionner une page
De Premiere Pro à DaVinci Resolve : Sommaire

De Premiere Pro à DaVinci Resolve : Sommaire

logo
logo resolve

J’ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l’éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l’inconnu et l’investissement personnel à fournir pour rendre cette transition possible. Voici une série d’articles pour voir les changements que cette transition implique et comment mettre en place un workflow cohérent au sein d’une entreprise (ou chez soit) et écarter l’inconnu de passation de logiciel. Cette série est composée de 9 articles dont les liens sont disponibles à la fin de chacun d’entre eux. 

Ici, un sommaire pour accéder à chacun d’entre eux facilement.

Sommaire : de Premiere Pro à DaVinci Resolve

Documentation

 

Je vais donc terminer cette série en vous redirigeant vers un document PDF de 2937 pages sur DaVinci Resolve qui m’a aidé à élucider certaines questions que je me posais quand je rédigeais ces articles. A chaque nouvelle version, de nouvelles pages apparaissent Je ne trouve cependant pas le nom de l’auteur qui a accompli un travail remarquable, si quelqu’un qui lit ceci le trouve, je lui en serais gré. 

 

 

 

Cinématographiquement…

D’autres Articles

Où sont rangés les projets DaVinci Resolve ?

Où sont rangés les projets DaVinci Resolve ?

Vous vous posiez la question ? Voici la réponse : dans une base de données. What is it that this is that this ? « une base de données est constituée d'une collection de tables qui renferment un ensemble spécifique de données structurées. Une table se compose de...

Davinci Resolve 16 Fusion Clip can’t be Processed Error

Davinci Resolve 16 Fusion Clip can’t be Processed Error

Aujourd'hui, on va parler de cette horrible erreur récurrente depuis Leonardo Davinci Resolve 16 : Render Job failed as the current clip could not be processed !!! a) Je ne vais pas vous montrer comment corriger le bug, je ne suis pas développeur ; z) Par contre on va...

De Premiere Pro à DaVinci Resolve : Sommaire

De Premiere Pro à DaVinci Resolve : Sommaire

    J'ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l'éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l'inconnu et l'investissement personnel à fournir pour rendre cette transition...

De Premiere Pro à Davinci Resolve #8 L’Export

De Premiere Pro à Davinci Resolve #8 L’Export

    J'ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l'éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l'inconnu et l'investissement personnel à fournir pour rendre cette transition...

De Premiere Pro à Davinci Resolve #7 Le Son

De Premiere Pro à Davinci Resolve #7 Le Son

    J'ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l'éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l'inconnu et l'investissement personnel à fournir pour rendre cette transition...

De Premiere Pro à Davinci Resolve #8 L’Export

De Premiere Pro à Davinci Resolve #8 L’Export

logo
logo resolve
J’ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l’éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l’inconnu et l’investissement personnel à fournir pour rendre cette transition possible. Voici une série d’articles pour voir les changements que cette transition implique et comment mettre en place un workflow cohérent au sein d’une entreprise (ou chez soit) et écarter l’inconnu de passation de logiciel. Cette série est composée de 9 articles dont les liens sont disponibles à la fin de chacun d’entre eux.

Huitième article de la série : les exports.

L’Export avec DaVinci Resolve

La grosse différence aujourd’hui c’est que vous ne pouvez pas exporter de ProRes avec Resolve sur Windows. Je ne vais pas, dans cet article, vous décrire les différentes configurations pour un export vidéo car je considère mes lecteurs comme aguerris ayant lu au moins une fois dans leur vie un Bellaïche et s’étant tapé des calculs de débit brut ou net, en MHz ou Mbps. On ne va pas voir la différence entre profil et niveau, on ne va pas voir que le Network Optimization est l’équivalent du Fast Start, et on va rien voir de ce qui relève de l’initiation au signal vidéo. Mais on va voir ce qui était sympa avec Premiere Pro et qu’on va faire avec DaVinci Resolve :

Avant de continuer, j’aimerais faire remarquer qu’il est possible de passer d’un montage à l’autre depuis la salle DELIVER, pas besoin de retourner sur EDIT pour changer de timeline puis revenir pour reconfigurer une exportation. Non. Au centre, au-dessus du visualiseur, le nom de la timeline s’affiche avec une petite flèche. Cette flèche est un menu qui vous permet de sélectionner la timeline désirée.


 

1. Export Multipiste

Suite à l’épisode précédent, je me suis senti obligé de commencer par la fin de l’article sur le son. Et donc on commence par l’export d’un projet multipistes son dans le cas où vous avez plusieurs versions voire même que le PAD de la chaîne réclame 6 canaux stéréo même si ce canal est vide.

 

1.1. Le Choix du Format

En effet, cela n’a rien à voir avec le codec mais plutôt avec le format puisqu’il s’agit d’encapsulation. Et ils le permettent quasiment tous. Même le AVI le permet c’est pour vous dire ! Pour le MXF, rappelez-vous simplement que le OP-Atom est pour Avid donc toutes les fichiers vidéo et audio sont séparés. Il faudra préférer le OP1-A de Sony si votre PAD demande du XDCAM par exemple.

 

1.2. Configurer l’Export de DaVinci Resolve

multitrack export DaVinci ResolveIl faudra vous rendre dans l’onglet Audio, choisir votre codec et en-dessous ajouter autant de Output Track que nécessaire. Si le fichier que vous devez fournir doit contenir 12 canaux (ou 6 pistes stéréo), ajouter la version internationale sur ces sorties supplémentaires ou ajouter des pistes vides. Pour ce faire, vous pouvez ajouter un Main comme on l’a vu dans l’article sur le son sans y attribuer de redirection de piste. Ou bien, comme ci-contre, ajouter une piste vide et en faire une ou plusieurs sorties en plus. Ces nouvelles pistes issues d’une piste de la timeline prendront automatiquement le nombre de canaux présents sur cette piste (1.0 – 2.0 – 5.1 – 7.1).

 

Malheureusement, il n’est pas possible de renommer le nom de ces pistes pour le logiciel de lecture. Vous aurez donc bien vos pistes, mais selon le logiciel vous aurez [English] pour chaque piste de lecture ou un nom à rallonge avec codec, quantification, échantillonnage, débit, toussa toussa…

 

tracks DaVinci Resolve

 

2. Exporter plusieurs sous-titres avec DaVinci Resolve

Vous vous imaginez qu’enfin !! Vous pourrez exporter plusieurs pistes de sous-titres dans le même fichier vidéo !!!

multi subtitles DaVinci ResolveEh bah non. A ma connaissance, seul le format mkv le permet.  DaVinci Resolve ne permet pas l’export de mkv malgré la capacité extraordinaire de ce format à empaqueter des pistes dans un même fichier.

Si vous choisissez Embedded en bas de la colonne de l’onglet vidéo, Davinci Resolve va encapsuler la piste visible de votre timeline symbolisé par un petit œil en tête de piste. Pour exporter plusieurs pistes de sous-titres, ce seront forcément des fichiers séparé uniquement en SRT ou webVTT. Pas d’EBU-STL, de CEA, ou de XML pour les DCDM.

La dernier option disponible est de brûler les sous-titres à l’image.

 

3. Pré-configurations

Comme pour Premiere Pro, des pré-configurations sont disponibles. Par contre, vous ne pourrez pas en enregistrer. Chacun de ces Presets ont une configuration bien particulière, adaptée à la destination souhaitée que ce soit pour les plateformes internet ou les dailies (même si DnxHR444 12bits est un peu abusé pour du dailies Avid).

 

3.1. Préconfiguration DELIVER

preset youtube DaVinci ResolvePrenons l’exemple de la préconfiguration YouTube. C’est le parfait exemple du nivellement par le bas et la simplification abusive de notre métier : beaucoup trop peu de réglages. C’est très pratique, en soit. Cependant je me souviens d’une époque où cette pré-configuration qui avait encore la transparence des réglages ne configurait pas, par défaut, un débit correspondant aux recommandations de YouTube pour éviter au maximum que la plateforme repasse derrière. De plus, ma vidéo aura peut-être davantage besoin du CABAC que du CAVLC selon les mouvements présents à l’image.

Rester en Custom reste la meilleure solution pour avoir la main mise sur les réglages de l’export.

Les pré-configurations « AAF Avid » ou « XML Premiere Pro » n’exporte pas le fichier d’interopérabilité. Il s’agit simplement de pré-configurations pour les médias associés au fichier en question. Pour ce faire, il faudra aller sur EDIT, faire un clic droit sur la timeline choisir Export > AAF/XML/EDL.

 

3.2. Le Quick Export de DaVinci Resolve

Une nouveauté de DaVinci Resolve 16 et de la salle CUT. Ce nouvel outil visant à accélérer la vitesse de travail et de délivrance du média a un petit outil appelé Quick Export disponible tout en haut à droite de l’interface. En cliquant dessus, vous n’aurez accès qu’à des pré-configurations destinées à la diffusion. Ce n’est pas d’ici que vous exporterez des dailies pour Avid ou des fichiers maîtres.

quick export DaVinci Resolve

 

4. Avec les Bases de Données en PostgreSQL (Remote Rendering)

Comme on l’a vu dans l’article sur les travaux collaboratifs, il est possible d’enregistrer les projets de DaVinci Resolve sur une base de données PostgreSQL pour travailler en équipe. Cela permet aussi de mutualiser les exports et d’avoir une machine dédiée à cette tâche afin d’éviter de ne plus pouvoir utiliser Davinci Resolve quand un export est en cours.

NB : Cette partie ne fonctionne, à coup sûr, sur la version Studio de DaVinci Resolve uniquement.

 

4.1. Comment faire ?

Il vous faut au moins deux ordinateurs : un qui commande un export, l’autre qui l’exécute. Chacun doit être connecté à la base de données PostgreSQL. Vous pouvez ouvrir Resolve normalement sur une première station ainsi que le projet que vous souhaitez exporter.

remote rendering DaVinci ResolveAvec l’autre, il faudra effectuer un clic droit dans le gestionnaire de projet et sélectionner « Remote Rendering« .

Ensuite s’ouvrira l’interface de DELIVER sans que vous ne puissiez interagir avec quoique ce soit et, à la place du bouton Render, un signal :

 

signal remote rendering Davinci Resolve

 

4.2. Envoyer un export à une autre station DaVinci Resolve

computer list DaVinci ResolvePostgreSQL Deliver DaVinci ResolveC’est extrêmement simple : Il suffit de cliquer sur le pictogramme qui ressemble à celui du wifi pour voir apparaître une liste d’ordinateur. Il faudra sélectionner l’ordinateur lancé en mode Remote Rendering pour que l’élément soit envoyé automatiquement à la file d’attente de l’ordinateur distant. Si vous avez oublié le nom de l’ordinateur en question, Any fonctionne tout aussi bien. L’envoyer à votre propre station est possible aussi. Strictement inutile mais possible.

L’icone devient bleu/cyan une fois la fonction active.

 

 

4.3. Lancer l’export

Et c’est alors qu’on se précipite sur l’autre machine pour lancer l’export !!

Sauf que non. C’est un système prévu pour qu’on ne se lève pas. Un système qui nous permet de ne pas oublier notre café sur un bureau quelconque.

Vous pouvez vous lever la première fois pour voir si l’élément a bien été ajouté à la file d’attente bien sûr. Mais il suffit de lancer l’export sur votre station qui commande l’export pour qu’il démarre sur la machine distante automatiquement. Ainsi, vous pouvez continuer à travailler alors qu’un export est en cours ailleurs.

Il reste à noter que :

  • Si vous voulez exporter en ProRes depuis macOS mais que la machine en remote est sur Windows, ça ne fonctionnera pas : Il faut que le codec soit disponible sur la machine en remote ;
  • Pensez à bien configurer les Mapped Mount des SAN et/ou NAS si les OS sont différents pour ne pas avoir de Medias Offlines, la procédure est décrite dans l’article sur les travaux collaboratifs.

 

4.4. Et pendant qu’on y est

rendering detail DaVinci ResolveSi vous ne travaillez pas en équipe mais que vous avez travaillé sur plusieurs projets et que vous voulez profiter de la nuit pour exporter, vous pouvez vous servir du menu en haut à droite du panneau de fil d’attente pour afficher les exports de tous les projets (Show All Projects) pour tout rendre dans la nuit et/ou quand vous quittez le bureau.

Vous pouvez également afficher les détails d’un élément pour vous les remémorer des fois que vous souhaiteriez vous en resservir plus tard.

 

 

5. Enlever la Prévisualisation de l’Export

Oui c’est possible. Et voici comment :

preview DaVinci Resolve

Il vous suffit de cliquer sur le menu 3 petits points au-dessus à droite du visualiseur puis aller dans Updates During Renders.

  • Off ne va pas afficher la vidéo pendant sa génération ;
  • Minimal ne va la mettre à jour qu’à intervalle régulier, vaguement de temps en temps ;
  • On, paramètre par défaut, va montrer toutes les images de la vidéo pendant son export.

 

Le gain est intéressant quand il y a des compositions Fusion importantes et gourmandes à l’affichage. Dans le cas contraire, ne pas afficher la prévisualisation est négligeable.

 

6. Les Filtres et choix des plans à exporter

Quand vous souhaitez faire un export, vous pouvez avoir accès à d’autres paramètres pas si cachés que ça, auxquels on ne fait pas forcément attention. Mais qui sont pratiques : Ils permettent de filtrer les plans à sortir selon des règles définies ou à définir.

 

smart filters DaVinci ResolveVoici la liste. Pour y accéder, il suffit de cliquer sur le bouton Clips au-dessus des paramètres d’export. Par défaut, DaVinci Resolve va exporter tous les clips. Par contre, vous pouvez lui demander de n’exporter que les clips sélectionnés, ou uniquement ceux qui ont été étalonnés, mais pas ceux qui ont déjà été exportés. Ou alors peut-être uniquement les composition Fusion, ceux qui sont dans un groupe, avec une correction de bruit ou des OpenFX. Vous pouvez aussi choisir de ne sortir que les clips qui ont une sortie Alpha dans leur construction nodale de couleur etc.

Evidemment, vous pouvez créer votre propre filtre personnalisé qui peut dépendre du nom du clip, de métadonnées spécifiques comme, par exemple, toutes les prises d’un même plan, les clips issus d’une caméra en particulier et bien d’autres choses que je vous laisserai découvrir à votre aise.

 

 

 

 

7. Exporter une Composition Fusion

Vous aurez peut-être besoin d’exporter une composition fusion depuis Resolve pour un collaborateur ou que sais-je, avec la couche Alpha. Voici trois solutions.

 

7.1. Depuis la salle DELIVER de DaVinci Resolve

Fort heureusement, il est possible d’exporter la couche alpha d’une vidéo depuis l’outil principal des exports. Pour ce faire, il suffit de sélectionner un codec adéquat (ProRes4444, DnxHR444, DPX etc) et de choisir l’export par Individual Clips. Ainsi, l’option Export Alpha sera disponible en-dessous du choix de résolution.

 

7.2. Oui mais je veux faire un EXR

saver fusion DaVinci Resolveexport alpha DaVinci ResolveAu début ce n’était pas possible mais comme des travailleurs des FX ont besoin de sortir des séquences EXR, c’est maintenant intégré à Fusion pour DaVinci Resolve.

Pour cela, il faudra vous rendre sur la salle Fusion et ajouter en fin de construction nodale, un node Saver. Celui-ci vous permettra d’exporter une séquence EXR à la façon Fusion (l’autre logiciel à part) et cocher le Save Alpha to Color afin de conserver la couche Alpha s’il y a.

Et PAF.

 

7.3. Oui j’aime bien la 2ème méthode mais je veux exporter autre chose que du EXR

Dans ce cas mon ami, il faudra se rendre sur cet article que j’ai écrit il y a quelques temps qui permet à Fusion de débloquer de nouvelles fonctions et d’installer de nouveaux effets, nodes etc pour permettre l’explosion de créativité et de caprices recherchée.

 

Le prochain article sera bien le dernier de la série.

Cinématographiquement…

D’autres Articles

Où sont rangés les projets DaVinci Resolve ?

Où sont rangés les projets DaVinci Resolve ?

Vous vous posiez la question ? Voici la réponse : dans une base de données. What is it that this is that this ? « une base de données est constituée d'une collection de tables qui renferment un ensemble spécifique de données structurées. Une table se compose de...

Davinci Resolve 16 Fusion Clip can’t be Processed Error

Davinci Resolve 16 Fusion Clip can’t be Processed Error

Aujourd'hui, on va parler de cette horrible erreur récurrente depuis Leonardo Davinci Resolve 16 : Render Job failed as the current clip could not be processed !!! a) Je ne vais pas vous montrer comment corriger le bug, je ne suis pas développeur ; z) Par contre on va...

De Premiere Pro à DaVinci Resolve : Sommaire

De Premiere Pro à DaVinci Resolve : Sommaire

    J'ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l'éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l'inconnu et l'investissement personnel à fournir pour rendre cette transition...

De Premiere Pro à Davinci Resolve #8 L’Export

De Premiere Pro à Davinci Resolve #8 L’Export

    J'ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l'éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l'inconnu et l'investissement personnel à fournir pour rendre cette transition...

De Premiere Pro à Davinci Resolve #7 Le Son

De Premiere Pro à Davinci Resolve #7 Le Son

    J'ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l'éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l'inconnu et l'investissement personnel à fournir pour rendre cette transition...

De Premiere Pro à Davinci Resolve #4 Travaux collaboratifs

De Premiere Pro à Davinci Resolve #4 Travaux collaboratifs

logo
logo resolve
J’ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l’éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l’inconnu et l’investissement personnel à fournir pour rendre cette transition possible. Voici une série d’articles pour voir les changements que cette transition implique et comment mettre en place un workflow cohérent au sein d’une entreprise (ou chez soit) et écarter l’inconnu de passation de logiciel. Cette série est composée de 9 articles dont les liens sont disponibles à la fin de chacun d’entre eux.

Quatrième article : les travaux collaboratifs.

Pré-requis

Afin de pouvoir mettre en œuvre un workflow collaboratif, vous aurez besoin de :

  • Une licence ou un dongle pour chaque station DaVinci Resolve ;
  • Toutes les stations doivent être sur le même réseau avec un débit suffisant (10GbE me semble le minimum) ;
  • Un stockage centralisé de type SAN ou NAS sur lequel seront connectées toutes les machines ;
  • une base de donnée PostgreSQL.

Deux configurations sont possibles selon l’emplacement de la base de donnée PostgreSQL :

  • Un Resolve maître puis des Resolve assistants. Dans ce cas, la base de données est installée sur un ordinateur qui est considéré maître. La marche à suivre est certainement plus simple que la seconde, l’inconvénient est que cette machine doit être constamment allumée pour permettre l’accès à la base de données. De plus, un routeur sera nécessaire pour mettre les machines (ordinateur et stockage) sur le réseau.
  • Tous les Resolve au même niveau. Dans ce cas, la base de données est installée sur le support de stockage ou le serveur. Avec un SAN, un ordinateur serveur sera nécessaire pour installer le PostgreSQL tandis qu’avec un NAS, le support peut servir lui-même de maître. Si votre SAN/NAS est sous Linux ça ne posera aucun soucis, l’installation revient au même. Par contre, si vous utilisez Synology, QNAP, Space etc… Ça se complique un peu.

 

Comme d’habitude, cet article est une passation d’informations, pas un tutoriel.

Fonctionnalités des travaux collaboratifs

 

activer la collaborationActiver le partage de projet

Pour permettre à plusieurs stations Resolve d’ouvrir un projet en même temps, rien de plus simple ! Il vous faut ouvrir le projet qui se trouve sur la base de données PostgreSQL puis aller dans le menu fichier/Enable collaboration.

Maintenant, vous pourrez voir apparaître deux nouveaux icones en bas à droite de l’interface. Le premier pour voir qui sont les utilisateurs actifs sur le projet que chacun peut renommer à sa guise ainsi qu’un accès à une boîte de dialogue pour échanger par texte entre les utilisateurs si jamais vous n’aimez pas pas votre équipier ou si vous ne vous trouvez pas dans la même pièce.

 

Les priorités d’accès

De la même manière qu’avec Avid Media Composer, l’accès à un chutier est régulé et protégé pour éviter qu’un utilisateur n’écrase le travail d’un autre. Par exemple, si un chuter en particulier est ouvert par un assistant monteur, le chef monteur ne possèdera pas les droits d’écriture sur ce dernier. Cela ne l’empêche pas d’ouvrir un rush, de le monter dans une timeline sur laquelle il a les droits d’écriture, voire de visualiser la timeline de son assistant. Cependant il ne pourra pas modifier le contenu. Pour savoir où se trouve l’un ou l’autre, Resolve affiche un petit icone de couleur, associé à l’utilisateur, sur le chutier, le fichier ou la timeline actif.

De plus, pour éviter des copiés/collés d’une timeline à une autre, Resolve a mis au point un outil qui permet de comparer les timelines en mettant en exergue les différences afin d’importer les modifications les unes après les autres.

comparaison des montages

 

Exporter sur une machine dédiée

deliverVous aurez peut-être remarqué l’imitation du pictogramme wifi sur la droite d’un job de la page Deliver. Si vous cliquez sur celui-ci, le Job apparaîtra sur les autres machines en collaboration sur ce projet. Vous aurez donc la possibilité, par exemple, de lancer tous les exports sur une machine dédiée tout en continuant à travailler sur votre logiciel. Si plusieurs projets ont un ou des Job en attente, vous pouvez les afficher via le menu des trois petits points sans forcément avoir le projet associé ouvert sur cette station.

L’avantage est surtout de garder sa station de travail Resolve active sans la bloquer à cause de l’export.

 

Pour une présentation pas à pas en vidéo, je vous propose de visionner ce tutoriel de YAKYAKYAK, puis passons au PostgreSQL.

 

 

La base de données PostgreSQL

Comme je l’avais signifié plus tôt, plusieurs configurations sont possibles pour installer la base de données :

  • Soit sur un ordinateur maître qui nécessite sa mise sous tension constante pour permettre l’accès. Cela nécessite que tous les ordinateurs soient reliés à un même routeur sur lequel sera aussi le SAN/NAS. Pour tirer avantage de cette situation, il me semble opportun d’en faire l’ordinateur des exports ;
  • Soit sur le serveur qui gère le réseau, les utilisateurs, et redistribue les données du SAN sur toutes les stations de travail (configuration du nodal en règle général). On notera que la situation est assez similaire à la précédente à ceci près que l’organisation du réseau est complètement différente et que l’ordinateur serveur ne sera pas en mesure de procéder aux exports. Bon… en bidouillant c’est certainement possible mais c’est une mauvaise idée puisque cet ordinateur gère le réseau. Il ne faudrait pas qu’il plante à tout vent ;
  • Soit installer le PostgreSQL sur un NAS sur lequel sont reliées toutes les stations DaVinci Resolve. A priori, le réseau est plus simple et moins coûteux. Par contre, la configuration de la base de données demandera de configurer le PostgreSQL via le SSH, le Telnet toussa toussa au sein de l’OS du NAS… C’est pas piqué des hannetons, mais des tutos existent.

 

What is this that this is that this le PostgreSQL ?

Rapidement : c’est une gestion de base de données open source, donc gratuite, avec une très large communauté de développeurs et d’entreprises. Pour son historique : la page wikipédia. Pour la communauté francophone, c’est par ici. et pour la communauté anglophone, plutôt par-là.

 

Cas 1 : la station maître

Pour ce cas là, je vous redirige vers une autre vidéo de YAKYAKYAK qui explique l’installation de la base de données PostgreSQL sur une machine du réseau. Ce cas est le premier point décrit plus tôt. En fin d’article, je vous ai mis aussi le lien vers une page de Mixing Light qui l’explique également.

 

Cas 2 : sur un NAS

Si vous possédez un NAS, raccorder tous les ordinateurs directement sur celui-ci suffit pour mettre en place ce workflow. Vous pouvez également passer par un routeur qui fera l’intermédiaire.

Voici la démarche pour un NAS Synology expliqué par Sondre Grønås Media spécifiquement pour DaVinci Resolve :

 

Pour un NAS QNAP, cette vidéo de Doubleprecision vous expliquera la démarche à suivre :

 

Pour un autre type de NAS, une recherche avec les mots clefs « PostgreSQL » et la marque de votre NAS devrait suffire. Dans tous les cas, il vous faudra installer un paquet qui permettra la gestion du PostgreSQL via pgAdmin sur un ordinateur du réseau.

 

Cas 3 : le serveur du Nodal

Ce cas dépasse mes compétences. Malgré tout, si vous avez un nodal, c’est que vous avez aussi un collègue informaticien qui gère le réseau mis en place via le nodal et qu’il aura toutes les compétences nécessaires pour installer la base de données appropriée. Cependant, il me paraît logique que l’installation de la base de donnée est similaire à celle décrite par YAKYAKYAK dans le cas 1, à ceci prêt qu’elle ne sera pas sur une station de travail, mais le serveur. Un informaticien réseau restera de bien meilleurs conseils que moi.

 

Conclusion sur le PostgreSQL

PostgreSQLUne fois que le PostgreSQL sera installé, la création de la base de données se fera via la fenêtre projet de DaVinci Resolve en cliquant sur New Database, puis sous l’onglet Create. La suite, vous la connaissez si vous avez visionné les vidéos associées à l’article.

N’oubliez pas que tout ceci n’est possible qu’avec la licence Studio pour toutes les stations DaVinci Resolve qui veulent accéder à la base de données PostgreSQL, quelque soit l’OS : Windows, macOS, Linux.

Mapped Mount

Il y a encore une petite chose. Si tous vos ordinateurs ne sont pas sur le même OS, vous remarquerez que, d’une machine à l’autre, il faut relier les médias car le point de montage du disque est différent.

  • macOS : /Volumes/NOM_DU_DISQUE
  • linux : /Volumes/Media/NOM_DU_DISQUE
  • windows : Z:\

Davinci Resolve permet de résoudre ce problème : ouvrez le logiciel pour vous rendre dans les préférences du logiciels.

Rendez-vous dans Media Storage pour ajouter un répertoire d’entrée. Maintenant, faites un double-clic la case faisant la jonction entre la colonne « Mapped Mount » et la ligne de votre point de montage pour l’éditer. Vous pourrez indiquer à Resolve de ré-interpréter le point de montage pour que les rushes puissent être reliés d’une machine Windows, Mac, ou Linux. Si vous voulez que la station windows interprète le chemin Linux et Mac, il faudra quand même indiquer des anti-slash  » \ « . Ainsi une redirection sur Windows ressemblera à \Volumes\NOM_DU_DISQUE. Et sur Mac et Linux Z:/.

Petit conseil personnel : ne pas prendre le modèle Windows avec des lettres, un peu trop capricieux à mon goût.

 

C’en est fini pour la présentation des travaux collaboratifs. Je finirai donc par un simple et sobre :

FIN

 

 

Rendez-vous pour le prochain article : les petites choses à savoir pour passer du montage Premiere Pro à Davinci Resolve.

Vous pouvez vous reporter à cet article de Mixing Light dont je me suis inspiré pour certains points. Ils expliquent également comment installer une base de données postgreSQL sur un mac serveur sur lequel est connecté un SAN.

Cinématographiquement…

D’autres Articles

Où sont rangés les projets DaVinci Resolve ?

Où sont rangés les projets DaVinci Resolve ?

Vous vous posiez la question ? Voici la réponse : dans une base de données. What is it that this is that this ? « une base de données est constituée d'une collection de tables qui renferment un ensemble spécifique de données structurées. Une table se compose de...

Davinci Resolve 16 Fusion Clip can’t be Processed Error

Davinci Resolve 16 Fusion Clip can’t be Processed Error

Aujourd'hui, on va parler de cette horrible erreur récurrente depuis Leonardo Davinci Resolve 16 : Render Job failed as the current clip could not be processed !!! a) Je ne vais pas vous montrer comment corriger le bug, je ne suis pas développeur ; z) Par contre on va...

De Premiere Pro à DaVinci Resolve : Sommaire

De Premiere Pro à DaVinci Resolve : Sommaire

    J'ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l'éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l'inconnu et l'investissement personnel à fournir pour rendre cette transition...

De Premiere Pro à Davinci Resolve #8 L’Export

De Premiere Pro à Davinci Resolve #8 L’Export

    J'ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l'éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l'inconnu et l'investissement personnel à fournir pour rendre cette transition...

De Premiere Pro à Davinci Resolve #7 Le Son

De Premiere Pro à Davinci Resolve #7 Le Son

    J'ai eu de nombreuses discussions avec des techniciens qui considéraient l'éventualité de passer de Premiere Pro à DaVinci Resolve. Cette volonté est cependant freinée par l'inconnu et l'investissement personnel à fournir pour rendre cette transition...

Pin It on Pinterest